mercredi 25 septembre 2013

Le trac !

Quand faut y aller .... on connait la suite et c'est vrai à un moment donné il faut se lancer ! et voilà toute la difficulté ! C'est ce que je vis quand je mets un nouveau top sur la machine. 
Habituellement il faut qu'il soit installé sur la Longarm pour que je trouve ce que je vais faire dessus. Quelques fois le motif s'impose de lui même, alors c'est du bonheur, la machine ronronne et si on écoute bien on doit pouvoir aussi m'entendre ronronner de plaisir :)
Mais la plupart du temps je tourne et retourne différentes idées, je teste sur mon cahier de gribouillage,  je feuillette quelques bouquins et soudain c'est bon je sais ! 

Aujourd'hui un nouvel exercice, traduire des mots en points. Car en quelques mots Danielle, la créatrice de ce top, m'a fait comprendre ce qu'elle attendait. Quelque part c'est plus facile pour moi, mais quel stress ! et si je n'avais pas compris ce qu'elle attend de moi ? 

Mais faut y aller, alors cette après midi je me suis lancée .

Danielle fait aussi partie de Quiltenfrance et le top ci-dessus est le résultat de son travail après un échange de rectangles en batik. Plus que bien réussi .
C'est super de voir le résultat de ces échanges, tellement différents les uns des autres.Il faut reconnaître que ça oblige à se remuer les neurones, car même si on ne crée pas un modèle nouveau, il faut quand même, avec ce qu'on a en main, trouver une solution. 
Je ne crois pas avoir montré celui que j'ai fait avec les rectangles de batik 

et le dos 

J'espère avoir fini le top de Danielle demain, pour commencer à préparer la rencontre de vendredi, rentrée officielle du Club des cinq ! on en reparlera :-))
Bonne soirée.





Enregistrer un commentaire