dimanche 3 novembre 2013

Il en faut du temps !!!

Et oui il m'en aura fallu du temps pour me décider à troquer ça  :
pour ça :
Mais aujourd'hui, après avoir ramassé pour la énième fois les épingles à linge répandues sur le sol de la lingerie, je me suis lancée.
D'abord j'ai dessiné le patron : 3 pièces, le dos en 1 morceau, le devant en 2 morceaux. J'avais acheté (il y a longtemps) des cintres taille enfant en pensant déjà à mes épingles à linge, faut dire que le besoin ne date pas d'hier !!! 
Devant haut
C'est le cintre qui a décidé de la largeur du sac. J'ai rajouté 2 cm pour les coutures et l'épaisseur. Pour dessiner le haut j'ai juste suivi la courbe du cintre et la partie la plus haute, là où il y a le crochet du cintre, fait 15 cm.
Devant bas
Le bas du devant fait 33 cm dans sa plus grande hauteur, la largeur est la même que pour le haut : largeur du cintre plus 2 cm. La découpe est ici un demi cercle mais au final j'ai changé pour un rectangle aux angles arrondis en gardant la même profondeur de découpe soit 13 cm.

Dos
J'ai toujours sous la main des essais de matelassage, ça me fait du tissus matelassé tout prêt pour bricoler. J'ai donc épinglé mes trois patrons sur le tissus matelassé et j'ai découpé juste autour, les marges de coutures étant déjà incluses.




J'ai posé un biais assorti sur le bas du haut devant et autour de la découpe de poche. Puis montage "final" ! il manque une photo pour bien faire mais ça ne devrait pas poser de problème.

 Pour la couture des trois morceaux on pose le dos endroit sur le dessus, puis le devant haut envers sur le dessus en alignant la courbe , ensuite le devant bas en alignant le bas sur le bas du dos. Une grandes piqûre qui va partir du côté droit de l'ouverture et finir au côté gauche de l'ouverture. Compte tenu de la forme de mon cintre j'ai laissé une ouverture importante pour passer le crochet, mais pour un cintre simple un "trou" de 1 cm bien centré suffit (même pas la peine de fixer). On retourne le tout sur l'endroit, et voilà  :


Je comprends encore moins pourquoi j'ai attendu (des années!) pour m'offrir ça !!!
Vivent les dimanches d'automne !
Enregistrer un commentaire