jeudi 31 juillet 2014

Ya des jours "avec" ....

Et on se dit super ça baigne je réussis tout ce que je fais ! et plouf la cata !
Ainsi aujourd'hui c'était un jour "avec". J'ai repris la pochette commencée mardi dans le cadre des ouvrages martiens. Mardi c'était un jour "sans" !
J'avais ressorti d'un tiroir la deuxième partie d'un kit acheté lors d'un salon parisien, il y a déjà plusieurs année et qui contenait le nécessaire pour faire deux ouvrages : un étui à lunette et une pochette. J'avais fait l'étui à lunette rapidement car j'en avais besoin, le reste était ... resté !
Donc me voilà relisant le mode d'emploi en anglais, et Oh miracle il y a aussi une traduction en français !!! non finalement il vaut mieux prendre le mode d'emploi en anglais, la traduction (Go....?) est vraiment trop étrange et incompréhensible. 
J'étais un peu pressée mardi car en ce moment nous partons un peu plus tôt vers Perros Guirec pour avoir le temps de chercher une place de parking. Donc j'ai avancé rapidement, trop rapidement ! car au moment de glisser la fermeture dans la coulisse prévue pour son passage, impossible, trop petit !!! Moralité, l'affaire est restée en attente .... jusqu'à aujourd'hui et puisque tout me réussissait aujourd'hui je l'ai terminée !
 
Elle est mignonne et va de ce pas rejoindre le coin des petits cadeaux possibles.

Ensuite j'ai terminé le matelassage d'un petit sampler tout mignon pour Sabine. Sabine n'aime pas les ouvrages trop matelassés, alors je freine mes élans c'est un peu frustrant mais le résultat est sympathique aussi. Donc tout allait toujours bien !

Alors j'ai sorti un petit paquet acheté à Dinan lors de ma dernière sortie avec Martine. Et hop un collier ! presque en trois temps trois mouvements, mis à part une perle qui a joué les filles de l'air, tout c'est passé de façon aisée, explications claires et fournitures en quantité voulue ! ça allait toujours bien !


Pour continuer je me suis rappelée que j'ai quelques sweat-shirts à broder pour mon plombier préféré ! et hop au boulot. Les devants sont déjà faits, restent les inscriptions du dos qui demandent plus de temps et plus d'attention. Le premier s'en est sorti honorablement, aucun soucis majeur, je jubilais ! Aurais-je repris ma machine en main?

Et voilà le travail sur le suivant. Sans que je sache pourquoi le fil est resté coincé sous la plaque métallique et a tout arraché ! Du coup ma carrière de brodeuse officielle de mon plombier vient de se terminer ! Plus question de me stresser avec des problèmes comme ça. Il était déjà prévenu ! Je pense qu'il va encadrer le seul, l'unique vêtement fini !

Pourtant c'est une bonne machine, elle est capable de prouesses quand elle est dans de bonnes conditions, je pense que les sweats étaient trop lourds et donc provoquaient eux mêmes des tensions. Pour ce type de broderie, il faudrait broder avant de monter les morceaux du vêtement, mais là ça n'est plus dans mes cordes !!!

J'ai quand même réussi à finir la broderie pour les "Soigneuses de bannières" de Callac et seulement au deuxième essai ! Elle fait 21 cm par 24 cm.  Pas mal non ?
Demain promenade avec mes amies, direction le Finistère : Quimper et Fouesnant, les vacances !
Enregistrer un commentaire