vendredi 14 août 2015

Birmingham, le retour

Il faut bien quelques jours pour se remettre du déplacement ! Plein les mirettes aurait dit mon père ! Et en effet ça valait le coup !!!
Déjà la ville elle même est plaisante, une "chouette" déco et quelques immeubles dans le ton du festival de patchwork.

Plus d'images de la ville ? C'est ICI

L’hôtel très bien en plein centre ville même si une autre fois nous essaierons plutôt de trouver sur Coventry ou aux alentours car la circulation est toujours très chargée à Birmingham.



Le salon lui même est organisé impeccablement. J'avais commandé les tickets un peu tardivement par internet et ils n'étaient pas arrivés la veille de notre départ; un petit mail, une réponse quasi immédiate et mes billets à l'accueil au NEC (National Exhibition Centre).
Ici pas de cohue, pas de file d'attente, des allées larges, des toilettes, des restaurants ... bref on a beaucoup à s'inspirer de l'organisation de ce festival.

Un poisson russe 
Quelques 350 boutiques, à ne pas savoir où donner de la tête ni de la carte bancaire, heureusement nous avions prévu de rester deux jours, il faut bien ça pour me décider.
Les expositions étaient nombreuses et variées, il nous a fallu les deux jours pour tout voir tranquillement. Si ça vous dit j'ai fait "quelques" photos, c'est ICI.

Incognito !!!

Je suis toujours en vacances : rangement, tricot, longe côte et ce soir nous accueillons des copains polonais, dur weekend !!!

à suivre ...



Enregistrer un commentaire